Les fameux passage piétons en 3D arrivent en France !! La ville de Cysoing, dans le nord, vient tout juste d’implémenter ces nouveaux types de passage piétons. 

Historique

Ce concept a été initialement lancé en Inde, à Ahmedabad. Quatre passages piétons en 3D y ont été installés, il faut dire que le nombre d’accidents devenait stratosphérique et les accidents au niveau des passages piétons de plus en plus fréquents. Les campagnes de pérvention classiques ne marchaient donc il a fallu innover.

Depuis, d’autres pays ont repris l’idée, notamment L’Islande dans la ville de Isafjordur et maintenant la France. 

Comment ça marche ?

Le passage piéton en 3D utilise la technique du trompe-l’œil qui le fait apparaître en relief. En arrivant à proximité du passage piétons, les automobilistes ont la sensation qu’ils vont affronter un obstacle, ils voient de grandes barres de béton en « lévitation », ce qui intrigue et incite à ralentir.

La philosophie

L’avantage de cette « technique » est qu’elle est à contre-courant des messages de prévention routière parfois angoissant ou culpabilisant. Ici pas de répression, pas de déploiement technologique mais une démarche innovante, où du street-art est utilisé pour résoudre un problème de sécurité routière.

Et cela répond à une vraie problématique car une majorité des piétons ont une appréhension en traversant, elle-même partagée par les conducteurs qui ont peur de voir quelqu’un, notamment un enfant, déboucher en courant sur le passage. 

Est-ce efficace ?

Si cette solution semble séduisante il faut qu’elle soit efficace. Evidemment on manque aujourd’hui de recul pour avoir suffisamment de statistiques mais en Inde, les résultats semblent probants, aucun accident dans les 6 mois qui ont suivis la mise en œuvre.

Certains jugent que passé l’effet de surprise tout reprendra comme avant, mais cela reste à prouver et si cette nouvelle façon de « parler » de sécurité avait changé un peu les mentalités, ce serait déjà une belle avancée. En tout cas, à suivre de près !