Depuis plusieurs mois nous sommes tous régulièrement démarchés, voire harcelés, par différents fournisseurs d’énergie et il n’est pas facile de s’y retrouver.

Comme c’est un sujet qui revient régulièrement dans les discussions autour de la machine à café ou sur le marché de Noisy-le-Sec j’ai choisi de traiter ce  thème dans ce premier article sur l’énergie.

Le contexte général 

Depuis 2007 le marché de l’énergie est ouvert à la concurrence, les acteurs historiques (EDF et Engie, ex-GDF) ont perdu leur monopole, contraints par la commission européenne.

Coté réseau de transport pas de changement, RTE gère le réseau électrique et GrDF et TIGF (quart sud-ouest de la France) gèrent les deux réseau de gaz. Le gestionnaire de réseau garantit l’entretien du réseau, sa sécurité et son développement.

Pour la partie distribution, Enedis et GrDF restent les acteurs principaux mais ne sont plus seuls (il existe 160 entreprises locales de distribution pour l’électricité).

Cette ouverture du marché de l’énergie est un changement majeur dans notre vie quotidienne car elle permet à chacun d’entre nous de devenir un acteur du marché de l’énergie en choisissant son fournisseur.

Revue des différentes options :

Il y a deux types d’offres principales coté fournisseurs :

  1. les offres aux tarifs réglementés (tarif fixé par les pouvoirs publics et uniquement applicables par les fournisseurs historiques)
  2. les offres de marché souscrites auprès du fournisseur de son choix (via un contrat). Ces offres sont très diverses, les fournisseurs étant tres inventifs

Les offres “libres” sont également variables dans le temps et ont des durées très différentes (de 1 à 4 ans). Elles peuvent être fixes (sauf pour les taxes qui ne sont pas contractualisables) ou indexées sur le tarif réglementé (consommation et/ou abonnement) ou totalement décorellées.

Il faut bien garder en tête que sur ces contrats d’énergie, il n’y a pas d’engagement du consommateur sur une quelconque durée, il peut donc résilier son contrat à tout moment et sans pénalités. Et il n’y a aucun lien avec le compteur !

Gaz 

Le tarif du gaz est globalement orienté à la baisse depuis 2014. Sa formule de calcul a également été changée et le tarif varie chaque mois. De plus il existe des zones tarifaires, liées à la géographie qui peuvent faire varier légèrement les tarifs (autour de 4-5%).

Pour un logement “moyen” chauffé au gaz, une enquête de “Que Choisir” donnait des écarts entre 5 et 15% entre les différentes offres proposées.

Electricité :

Pour l’électricité, le tarif réglementé change chaque année. Les experts estiment que les tarifs de l’électricité vont augmenter donc quand un contrat sur plusieurs années est proposé à un prix inférieur au tarif réglementé c’est performant, il met à l’abri de la prochaine hausse.

Comme pour le gaz, les écarts de prix sont également entre 5 et 15% pour un logement chauffé à l’électricité.

Comment choisir le bon fournisseur ?

Evidemment le prix de l’énergie est un critère qui intéresse chacun d’entre nous mais aujourd’hui il n’est pas le seul. En effet, certains fournisseurs proposent une offre plus ou moins importante en pourcentage d’énergies renouvelables et, même parfois un engagement citoyen voire militant, comme peut le faire Enercoop.

La forme juridique de Enercoop est une SCIC (Société coopérative) qui réunit plus de 130 producteurs d’énergie locale (hydraulique, éolienne, photovoltaïque et biomasse).  Cela peut influer sur votre choix final de fournisseur même si le prix est légèrement supérieur.

Le site à consulter avant de se décider est celui d’énergie-info , le comparateur d’offres mis en place par le médiateur national de l’énergie qui permet de comparer les offres des différents fournisseurs et cela en fonction de votre lieu d’habitation.

En conclusion

Même avec ce comparateur le choix n’est pas simple car il faut bien regarder l’ensemble des conditions de chacun des contrats proposés. 

A noter que le service de facture unique (même fournisseur pour le gaz et l’électricité) est rarement intéressant financièrement même si c’est pratique.

Sinon d’autres solutions d’achat groupé d’énergie existe, renseignez vous notamment via Que Choisir qui a été à l’origine de certains de ces contrats.

Mais en tout cas, souvenez vous bien :

  1. vous pouvez résilier à tout moment (passer par votre nouveau fournisseur pour éviter des frais de remise en service)
  2. sans pénalités
  3. sans changement de compteur
  4. l’énergie la moins chère et la plus propre est celle qui n’est pas consommée

Bon courage pour l’analyse comparée de toutes les offres..chez moi il y en 42 !